La Mort d’Élisabeth II : Que va-t-il se passer maintenant ?

Après le décès de la reine d’Angleterre Elisabeth II ce jeudi, l’opération « London Bridge » est mise en place, une opération préparée dans les moindres détails. 

Photo de la Reine Elisabeth II et son mari le Prince Philipp au balcon du Palais de Buckingham après la cérémonie du couronnement. Le 2 juin 1953 à Londres. Source : Getty – Keystone France

Le Royaume-Uni pleure sa reine ce jeudi 8 septembre et le pays entame un protocole de dix jours pour lui rendre hommage. Préparée depuis les années 1960 et supervisée par la souveraine elle-même, rien n’est laissé au hasard. De la formulation exacte annonçant sa mort aux agences de presse du monde entier, jusqu’à son enterrement dans une sépulture de la chapelle Saint-George, au château de Windsor, il n’y a pas de place pour l’improvisation.

Jour J « London Bridge is down » 

Le code « London Bridge is down » est diffusé par les officiels du palais qui informe le premier ministre du décès. Les médias sont informés via un communiqué envoyé à l’agence de presse britannique Press Association et la BBC, qui répète l’événement depuis des années, est prévenu directement pour l’annoncer à l’antenne. Et là encore, elle est écrite depuis longtemps et doit être prononcé d’un ton solennel : « Vous regardez la BBC, depuis Londres. Nous interrompons ces programmes pour vous annoncer la mort de Sa Majesté la reine. La reine Elizabeth II est morte ».

Le futur roi

Charles, le fils ainé d’Elisabeth II, est son successeur. Quelques heures après le décès, il est automatiquement proclamée roi et a choisit le nom de Charles III. C’est un grand changement institutionnel pour le royaume : le souverain doit désigner son premier ministre mais aussi promulguer des lois et ouvrir ou suspendre les sessions du Parlement. Le portrait de ce dernier figurera sur les nouvelles pièces de monnaie et l’hymne national sera également modifié : de «God Save The Queen», les Britanniques entonneront «God Save The King». Son couronnement n’aura pas lieu, en revanche, avant quelque mois.

Les jours suivants 

C’est un deuil national de dix jours qui commence ensuite. Son corps sera d’abord exposé au palais de Holyrood, à Edimbourg, en Ecosse. Une messe spéciale sera donnée à la cathédrale Saint-Gilles, puis sa dépouille sera rapatriée dans la salle du trône, à Buckingham Palace. Des fleurs seront jetées sur son passage. 

Neuf jours après la mort d’Elisabeth II, son cercueil sera déplacé à l’Abbaye de Westminter ou auront lieu les funérailles d’États. La journée sera férié pour la plupart des britanniques.

Les drapeaux de tout le royaume seront mis en berne. Dans les grandes villes du pays, des écrans géants rediffuseront les cérémonies. À 11h du matin le pays sera plongé dans le silence pour un dernier hommage. 

Lucie Guetat


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s