Kidways đźš•

Ariane de Brezial, a 23 ans elle est fondatrice et CEO de Kidways. Après des Ă©tudes Ă  l’EDHEC ou elle a profitĂ© de l’incubateur pour lancer sa propre entreprise, la jeune entrepreneuse a eu la brillante idĂ©e de crĂ©er un service de VTC pour les enfants. En circulation depuis plusieurs mois, l’application Kidways facilite la vie des parents. 

Une image contenant personne, mur, intérieur, femme

Description générée automatiquement
Logo Kidways - Chauffeurs privés pour enfants - Blog

Qu’est-ce que Kidways ? 

Kidways c’est un service de mise en relation entre des VTC et des parents dans le but de faire la conduite des enfants. 

D’oĂą est venu cette idĂ©e ? 

C’est venu d’un constat personnel où j’ai vu mes parents faire des allers retours dans ma jeunesse pour nous conduire un peu partout ma sœur et moi. Et en réfléchissant au métier que je voulais faire plus tard, je voulais un poste avec des responsabilités et aussi avoir des enfants et de leur offrir des activités. Je me suis dis que la meilleure solution c’est de mettre mes enfants dans les taxis pour qu’ils puissent aller aux activités pendant que je fais des réunions à 16h30 par exemple.

Comment utiliser l’application ? 

On peut directement tĂ©lĂ©charger l’application sur son tĂ©lĂ©phone et renseigner sa demande de conduite, le prix est affichĂ© et la personne dĂ©cide de valider ou non. On choisit alors le meilleur chauffeur pour la famille. De base il y a un chauffeur pour la famille, pour que tous les cĂ´tĂ©s soient sĂ©curisĂ©s. Pour les chauffeurs c’est plus simple de ne pas changer d’enfants Ă  chaque course et pour les enfants aussi car on instaure une confiance entre les deux. 

C’est important d’avoir un lien chauffeurs/enfants ?

C’est très important, tout d’abord pour nous, pour les parents Ă©galement et les enfants ça fait un adulte de plus avec qui partager. 

Comment sont choisis les chauffeurs ? 

Ils sont tous professionnels, VTC, ils sont tous père de famille ou mère de famille. On pense que ça peut apporter les bons automatismes vis-Ă -vis des enfants. Après on constitue leur dossier, on les rencontre pendant une heure pour connaĂ®tre le chauffeur et son professionnalisme. Une fois que tout les papiers et le vĂ©hicule est inspectĂ© on les recrute. 

Les casiers judiciaires sont vĂ©rifiĂ©s ? 

Oui c’est l’un des critères fondamentaux. 

Les parents n’ont aucun mal Ă  laisser leurs enfants Ă  des inconnus ? 

Ça dĂ©pend de chaque style de parents. Ce qu’on propose c’est de rencontrer le chauffeur avant, un membre de l’équipe, un chauffeur et les parents se rencontrent. Ou alors l’un des parents peut faire une course avec le chauffeur pendant la première conduite. Si les parents sont très pressĂ©s ils peuvent rencontrer le chauffeur en coup de vent Ă  la sortie de l’école. Il y a toujours une prise de contact avant la première course. 

Quelles questions vous posent les parents ? 

En général ce sont des questions sur le fonctionnement de Kidways. En passant par nous c’est un gage de qualité, ils savent qu’on ne recrute pas n’importe qui.

Quels sont les types de trajets les plus frĂ©quents ?

Il y a beaucoup d’école-maison ou de maison-école. Une chose qu’on a beaucoup également c’est le jeudi, des trajets de l’école au foot.

Combien de familles ont Ă©tĂ© conquises par Kidways ? 

Une petite centaine donc ça c’est bien. C’est un bon dĂ©but. 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s