Boum Média – Décryptage des élections américaines 🇺🇸

« Joe Biden n’est pas le plus charismatique mais c’est bien le choix des américains oui. » Loïc Laroche

Nous avons rencontré Loïc Laroche enseignant-chercheur en Histoire à l’Université Catholique de Lille pour nous décrypter les élections. 

Elles se sont déroulées le 3 novembre, attendu du monde entier, les élections américaines ont annoncé leur nouveau président. Joe Biden prendra donc son investiture le 20 janvier 2021. Toutefois Donald Trump n’a pas reconnu entièrement sa défaite, il avoue à demi-mots avoir perdu. 

« Joe Biden n’est pas le plus charismatique mais c’est bien le choix des américains oui. » Loïc Laroche.

Nous avons rencontré Loïc Laroche enseignant-chercheur en Histoire à l’Université Catholique de Lille pour nous décrypter les élections.

Joe Biden véritable choix ou choix par défaut ? 

Bonne question. C’est quand même un vrai choix, assurément. Après est ce que c’est le président le plus charismatique non. Il a assurément moins de charisme que Donald Trump. D’une certaine manière on peut dire que c’est un président élu contre Donald Trump mais c’est bien le choix des américains. 

Donald Trump était il une erreur de parcours ? 

Je ne pense pas. L’élection de Trump c’est le symptôme de ce qui se passe aux Etats-Unis, un mouvement populaire et populiste. C’est un mouvement qui va continuer, d’ailleurs Donald Trump a rencontré un bon résultat malgrès tout, il a perdu mais avec moins de 5 millions de voix d’écart, peut-être 7 avec tous les recomptages. 72 millions de voix en sa faveur c’est record et un bon score pour un perdant. 

Président dans une Amérique aussi divisé, mission impossible pour Joe Biden ? 

Oui ça va être très difficile. Impossible n’est ni français ni américains. On passe d’un président qui a exacerbé les tensions à un président qui va essayer de recoller les morceaux. Joe Biden a tout de suite un immense défi, la lutte contre le coronavirus. Coronavirus qui explose, ces derniers jours la hausse de la courbe est vertigineuse. On atteint presque 150 000 cas supplémentaires par jours et 1500 morts. On attend l’arrivé d’un vaccin qui est proche mais qui n’est toujours pas là. La hausse du nombre de cas devient un problème central et fondamental pour les Etats-Unis. D’autant que c’est un problème de santé et un problème économique, l’électorat de Trump le voyait comme un problème économique et l’électorat de Biden le voyait comme un problème de santé. Mais c’est les deux. Obama avait accaparé toute son énergie sur la crise des Subrpimes. C’est la même chose qui attend Joe Biden à son arrivé au pouvoir. 

Qui est Kamala Harris ? 

C’est une américaine, né aux Etats-Unis d’un père jamaïcain et d’une mère indienne. Elle est le symbole de cette nouvelle génération d’américain issu d’un fort métissage. La communauté indienne aux Etats-Unis est très bien intégrée et très importante.

C’est une juriste de formation elle a été longtemps procureur de Californie mais également sénatrice. C’est un nouveau souffle. On retrouve chez elle le mélange des cultures. C’est ça l’avenir de l’Amérique. On voit la confrontation des Etats-Unis nativiste et l’Amérique monde :  c’est tout ça que représente Kamala Harris. 

C’est d’autant plus important que Joe Biden a 77 ans et aura 78 ans fin novembre. Il est peu probable qu’il se représente, il n’est pas certain qu’il ira au bout de son mandat. Et donc Kamala Harris a des chances significatives de lui succéder et d’être la prochaine présidente des Etats-Unis. Ce qui est un changement très intéressant. 

Joe Biden laissera sa place à Kamala Harris ? 

Ce n’est pas sûr. Il a laissé entendre qu’il sera le président d’un seul mandat. Mais à 82 ans, ça sera de plus en plus difficile, se présenter à 82 ça veut dire gouverner jusqu’à 86. Finalement c’est peu probable. Et puis Il a l’opportunité de passer le relais de façon magistrale à quelqu’un qui symbolise toutes cette idée de l’Amérique qu’il porte. C’est intéressant car il vient d’Obama, c’est un symbole magnifique de cette Amérique qui se cherche post racial alors qu’elle a encore une partie d’elle-même raciste. Elle se bat contre elle-même et elle progresse. C’est ça toute l’idée de l’Amérique porté par Martin Luther King, de dire « j’espère que mes enfants ne seront pas jugés par leur couleur de peau mais par leurs forces de caractères ». 

A lire aussi : Boum Média – Interview d’Aton

Benjamin Degreve


Une réflexion sur “Boum Média – Décryptage des élections américaines 🇺🇸

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s