L’Insee : Enquête vie quotidienne et santé 👫

L’Insee a lancé le 29 janvier une enquête sur la vie quotidienne et la santé. Elle va interroger plus de 220 000 ménages en France sur les difficultés qu’elles rencontrent dans les actes de la vie quotidienne.

Pour parler de cette enquête nous avons rencontré le président de l’INSEE hauts de France, Jean Christophe Fanouillet. 

L’INSEE a lancé une enquête vie quotidienne, pouvez-vous nous en parler ?

C’est une enquête que nous faisons régulièrement à l’INSEE. Le but de cette enquête c’est de savoir est-ce que nos concitoyens sont pénalisés dans leurs vies et à quel niveau. 

Le but premier c’est de repérer les personnes qui ont des difficultés, ensuite on va de nouveau les interroger pour spécifier leurs demandes et savoir si ils ont des aides, de la famille. 

Que pouvez-vous nous dire sur les résultats dans les Hauts-de-France ?

Dans les résultats des enquêtes précédentes, très clairement la population des Hauts-de-France est plus en difficulté dans la vie quotidienne que partout ailleurs. Cela s’explique par des conditions de vies plus difficiles. Notamment plus de pauvreté, plus d’ouvriers à une certaine époque, on peut rajouter à cela des problèmes d’addictions parfois qui font que nos concitoyens dans les Hauts-de-France ont plus de difficultés par rapport à leur santé et dans l’espérance de vie on a pour les hommes en particuliers, deux ans de retard par rapport à la France entière.

Quel est le but de cette enquête ? 

La région est une région jeune, c’est quasiment 1 300 000 personnes de plus de 60 ans. Mais à l’horizon 2050, c’est presque 2 millions. Donc 2 millions par rapport au 6 millions de personnes dans la Région c’est un tiers de la population. 

La question est posée aux personnes de plus de 60 ans : Est-ce que je vais en institution, mais tout dépend de mon handicap. Ou alors est ce que je reste chez moi, parce que c’est mon confort etc… Mais dans quelles conditions ?

En faisant vieillir la population on sait combien de personnes de plus de 60 ans ou 75 ans on va avoir et une estimation de combien de personnes vont être en difficulté.

L’intérêt c’est qu’on peut visualiser sur l’avenir parce que la plupart des gens restent vivre dans la région. La Région hauts-de-France est la région pour laquelle il y a le moins de mobilité dans la France entière. Même si le climat peut être parfois difficile, les gens restent ici. 

On sait donc le nombre de personnes qu’on va avoir dans les années à venir avec des difficultés. 

A quoi vont servir les résultats de cette enquête sur le long terme ? 

Outre les enjeux des pouvoirs publics qui a un coût assez fort parce que derrière ça fait plus de personnels soignants à former et à recrute, il y a une demande fort des habitants de rester chez eux le plus longtemps possible mais plus la personne vieillit plus elle a des handicaps donc cela demande des structures plus lourdes. 

Il y a également des enjeux autours des personnes accompagnantes avec des difficultés pour recruter parce que derrière ce sont des boulots qui manquent de visibilité, qui ne sont pas très bien payé parfois pas à temps plein et savoir comment on accompagne ces personnes est très importants. 

Le dernier enjeu est surtout familial. Il y a une vraie question parce que à l’heure actuelle par rapport aux personnes qui ont besoin d’accompagnement on a un potentiel pour une personne de plus de 60 ans de 8 personnes.  

Dans les années 2050, le nombre potentiel de personnes qui peut aider va baisser et le ratio n’est plus de 1/8 mais de 1/6. Pourquoi ce chiffre ? Parce que la population globale vieillit. Parce que les personnes travaillent de plus en plus et ont moins de disponibilités. Et on le voit avec le confinement, les personnes s’éloignent, sont moins sur place et ça pose des difficultés pour être au quotidien, pour aider le proche qui a des difficultés. Il y a une volonté de former du personnel pour que le plus de monde reste à la maison dans un cadre de vie acceptable et digne. 

A lire et à voir : Roubaix via street art

Benjamin Degreve


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s