Connaissez vous le gĂ©ocaching? đź“Ť

Le Géocaching, pratique ludique et gratuite pour découvrir la ville sous un nouveau jour. Nous avons suivi Sophie alias « Maïnou » à Lille pour commencer l’aventure. 

C’est quoi le GĂ©ocaching ? 

LancĂ©e aux Etats-Unis dans les annĂ©es 2000, cette chasse au trĂ©sor d’un nouveau genre devient de plus en plus populaire. On dĂ©nombre 7 millions de joueurs Ă  travers le monde. La pratique consiste Ă  trouver des « caches Â» dissimulĂ©es dans la ville. EquipĂ© de son smartphone et de l’application « GĂ©ocaching Â», les petits objets n’attendent plus qu’à ĂŞtre dĂ©busquĂ©s. Le logbook est l’objet prĂ©sent dans la plupart des caches. Un petit papier sur lequel il faut signer indiquant la preuve de son passage. Goodies, souvenirs ou photos-indices, peuvent ĂŞtre camouflĂ©s dans ces repaires. 

Sophie alias « MaĂŻnou Â», gĂ©ocacheuse aguerrie

InitiĂ©e par son petit-fils il y a deux ans MaĂŻnou, est devenue une joueuse assidue. « Quand je sors du boulot, j’en profite pour faire ce qu’il y a sur la MĂ©tropole lilloise Â» explique-t-elle. MĂŞme sous la pluie notre gĂ©ocacheuse ne recule devant rien pour jouer. Lille, Villeneuve d’Ascq, Annapes, elle parcours et dĂ©couvre un bon nombre de villes sous un autre angle. 

Visiter la ville autrement 

Chaque caches racontent la vie des monuments Ă  travers le temps. « On apprend tout le temps, chaque cache enseigne quelque chose Â» explique Sophie. A Lille, il y a environ 150 caches rĂ©parties dans les douze quartiers de la ville. Elles sont situĂ©es dans un lieu ayant un intĂ©rĂŞt touristique, historique ou insolite. Ce jour lĂ  nous avons dĂ©couvert la Maison Coilliot. Cette ancienne maison de cĂ©ramique rĂ©alisĂ©e par Hector Guimard a Ă©tĂ© classĂ©e monument historique en 1977. Ou encore l’ancien hĂ´tel du XVIIIe siècle situĂ© en pleins coeur de Lille. 

Quelques règles du gĂ©ocaching 

Comme tout les jeux qui se respectent, des règles sont Ă  suivre. La principale est de ne surtout pas rĂ©vĂ©ler l’emplacement de la cache aux gĂ©ocacheurs. En effet il faut prĂ©server la surprise pour les prochains joueurs. Et il faut veiller Ă  se faire discret lors de la recherche. Les joueurs ne doivent pas se faire repĂ©rer par les non-joueurs ou aussi surnommĂ©s les « Moldus Â». 

Alors Ă  vos smartphone et rejoignez Sophie et d’autres gĂ©ocacheurs pour dĂ©couvrir toujours plus de caches dans la mĂ©tropole et dans la France entière. 

Manuèla Quiros


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s