11ème édition de la journée de l’adoption

Comme chaque année la ligue protectrice des animaux du Nord (LPANF) a organisé sa journée de l’adoption. Ce samedi 22 février, 10 chats sur 12 ont pu trouver une nouvelle famille. 

Dans une animalerie du centre de Wasquehal, les familles se sont donné rendez-vous afin de venir chercher nos amis poilus. Pour Aurélie, bénévole depuis 8 ans à la LPA ce genre de journée est un excellent moyen de faire le bonheur des familles mais surtout des chats, « On s’est aperçu que beaucoup de personnes avaient envie d’adopter dans les refuges mais avait peur de pousser la porte d’un refuge » nous explique-t-elle, chat en main. En effet après les records d’adoption du a la pandémie, les refuges ont décidé d’aller encore plus loin en ramenant directement les animaux dans des animaleries afin que pour ceux, trop retissant à l’idée de voir de nombreux animaux dans les cages des refuges. 

Les chats sont majoritaires dans les refuges dans le Nord de la France mais également à l’échelle nationale, comme nous le dit Aurélie, « le vrai problème des refuges en France, ce sont les chats, voilà pourquoi on met en place des campagnes de stérilisations » nous admet-elle. David et son frère sont venu du Douaisis pour récupérer un des chats du refuge. Après quelques dizaines de kilomètres leur regard s’est porte sur Quiron, un jeune mâle en bonne santé. Et une fois examiné, stérilisé, castré et identifié, Quiron est prêt à rejoindre sa nouvelle famille. Si vous souhaitez donner une nouvelle vie aux chats des différents refuges du Nord, une journée de l’adoption est organisée tous les 3 à 4 mois. 

Benjamin Degreve


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s